Matières

Commentaires

  1. Beau collage ... et belle composition !

    RépondreSupprimer
  2. L'histoire se décompose et tu la recompose avec talent. Les hommes ont des rides, les portes des mémoires stratifiées dont les couleurs nous parlent de ce qui s'est passé. Tu redonnes une identité à ces belles oubliées des fonds de jardin, que seul un œil d'artiste peut trouver attirantes et nous les faire aimer à notre tour.
    l'exercice parait simple et c'est tout le contraire.
    c'est bien d'émotion que nous parlons ici, ensemble.
    Merci

    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire